Nom
Gustave III, roi de Suède Sexe : M
né sur 13 janvier 1746 Juil.Cal. (24 janvier 1746 grég.) à 08h45 (= 08h45)
Endroit Stockholm, Suède, 59n20, 18e03
Fuseau horaire LMT m18e03 (est l'heure moyenne locale)
La source de données
Bio/autobiographie
Note Rodden B
Collectionneur : Scholfield
Données d'astrologie s_su.18.gif s_aqucol.18.gif04°17' s_piscol.18.gif s_aqucol.18.gif04°32 Asc. 08°55'
ajouter le roi de Suède Gustav III à 'mon astro'





Roi de Suède Gustav III (peint en 1777 par Alexander Roslin)

Biographie

La royauté suédoise, qui a régné en tant que roi du 12 février 1771 jusqu'à sa mort le 29 mars 1792. Mécène des arts et bienfaiteur des arts et de la littérature, Gustav a fondé plusieurs académies, dont l'Académie suédoise, a créé un costume national et a eu le Royal Opéra suédois construit.

Il était le fils aîné du roi Adolph Frederick et de la reine Louise Ulrika, qui était une sœur de Frédéric le Grand, roi de Prusse.

Il a pris le pouvoir du gouvernement lors d'un coup d'État en 1772, mettant fin à l'âge de la liberté et s'aventurant dans une campagne pour restaurer l'autocratie royale. Cela a été complété par la loi sur l'Union et la sécurité en 1789, balayant la plupart des derniers prétextes du règne du Riksdag. Rempart du despotisme éclairé, il dépensa des fonds publics considérables dans des entreprises culturelles : cela contribua parmi ses détracteurs à polémiquer sur son règne. Les tentatives de s'emparer de la Norvège avec l'aide de la Russie, puis de reconquérir les provinces baltes par une guerre contre la Russie, ont échoué, bien qu'une grande partie de l'ancienne puissance militaire de la Suède ait été restaurée.

Admirateur de Voltaire, Gustav a légalisé la présence catholique et juive dans le royaume et a adopté de vastes réformes visant le libéralisme économique, la réforme sociale et l'abolition, dans de nombreux cas, de la torture et de la peine capitale.

Par procuration au palais de Christiansborg, à Copenhague, le 1er octobre 1766 et en personne à Stockholm le 4 novembre 1766, Gustav épousa la princesse Sophia Magdalena, fille du roi Frédéric V de Danemark. Le match n'a pas été heureux, mais il a produit deux enfants : le prince héritier Gustav Adolf (1778-1837) et le prince Carl Gustav, duc de Småland (1782-1783). On disait à l'époque que Gustav était homosexuel. Les relations personnelles étroites qu'il a formées avec deux de ses courtisans, le comte Axel von Fersen et le baron Gustav Armfelt, ont été évoquées à cet égard.

Après la Révolution française, Gustav a poursuivi une alliance de monarques visant à écraser l'insurrection et à rétablir son homologue français, Louis XVI, offrant une aide suédoise à la cause royale en France sous sa direction. Il a été mortellement blessé par balle dans le bas du dos lors d'un bal masqué, dans le cadre d'une tentative de coup d'État entre nobles et parlementaires, mais a réussi à prendre le commandement et à réprimer le soulèvement avant de succomber à la septicémie 13 jours plus tard, période au cours de laquelle il a reçu des excuses. de nombre de ses ennemis politiques.


Lien vers la biographie Wikipédia

Des relations

  • relation d'associé avec Brahe, Magnus Frederik (né le 15 octobre 1756). Notes : Son courtisan
  • relation d'amitié avec von Fersen, Hans Axel (né le 4 septembre 1755). Remarques : Fermer
  • relation parent->enfant avec Carl Gustav, duc de Småland (né le 25 août 1782)
  • relation parent->enfant avec Gustav IV Adolf, roi de Suède (né le 1er novembre 1778)
  • relation enfant->parent avec Luise Ulrike, reine de Suède (née le 24 juillet 1720)
  • relation de conjoint avec Sofia Magdalena, reine consort de Suède (née le 3 juillet 1746). Remarques : 1766-1792
  • relation fraternelle avec Fredrik Adolf, prince de Suède (né le 18 juillet 1750)
  • relation fraternelle avec Karl XIII, roi de Suède et de Norvège (né le 7 octobre 1748)
  • relation fraternelle avec Sofia Albertina, princesse de Suède (née le 9 octobre 1753)

Événements

  • Relation : Mariage 4 novembre 1766 (Sophia Magdalena)
    graphique Placidus Equal_H.
  • Mort par maladie le 29 mars 1792 (Septicémie suite à un coup de feu, 46 ans)
    graphique Placidus Equal_H.

Remarques sur les sources

Sy Scholfield cite le site Web de Mats Bergman : 'Gustav est né le 13 janvier 1746 (selon le calendrier julien), à 08h45, juste au lever du soleil (Source : Marie-Christine Skuncke : Gustav III - L'enfant public. Un prince éducation rhétorique et politique)' [1] .

Traduction : Gustav est né le 13 janvier 1746 (selon le calendrier julien) à 08h45, juste au lever du soleil. Il donne sa source comme Gustave III, L'enfant public : l'éducation rhétorique et politique d'un prince par Marie-Christine Skuncke (Atlantis, 1993).