Nom
Maria Anna, électrice de Bavière Sexe : F
Nom de naissance Maria Anna Sophie Sabina Angela Franziska Xaveria
né sur 29 août 1728 à 02:00 (= 02:00 )
Endroit Dresde, Allemagne, 51n03, 13e44
Fuseau horaire LMT m13e44 (est l'heure moyenne locale)
La source de données
Bulletin d'information
Note Rodden À
Collectionneur : Scholfield
Données d'astrologie s_su.18.gif s_vircol.18.gif05°48' s_gemcol.18.gif s_leocol.18.gif19°32 Asc. 01° 40'
ajouter l'électrice de Bavière Maria Anna à 'mon astro'





électrice de Bavière Maria Anna

Biographie

Noblesse polonaise, fille du roi Auguste III de Pologne et de son épouse Maria Josepha d'Autriche, devenue électrice de Bavière.

En tout, ses parents ont eu quinze enfants ; ses frères et sœurs les plus notables étaient Frederick Christian, électeur de Saxe, la reine Maria Amalia d'Espagne et Maria Josepha, dauphine de France, la mère des rois Louis XVI, Louis XVIII et Charles X de France.

Elle a été mariée à l'électeur bavarois Maximilien III Joseph en 1747. N'ayant pas d'enfants, Maria Anna a négocié avec Frédéric II de Prusse après la mort de son mari en 1777 pour garantir l'indépendance de la Bavière contre l'Autriche et pour soutenir les droits de succession de la branche Wittelsbach Palatinat Zweibrücken-Birkenfeld en Bavière lorsque le nouvel électeur Charles Théodore a tenté de céder la Basse-Bavière à l'Autriche. Un traité secret avec l'empereur romain germanique Joseph II avait été conclu. En échange de la Basse-Bavière, Charles Théodore devait recevoir les Pays-Bas autrichiens (proche de ses domaines ancestraux), le Palatinat (déjà son patrimoine), Jülich et Berg.

Ces plans ont échoué avec la guerre de Succession de Bavière en 1778, au cours de laquelle le roi de Prusse a étouffé les tentatives autrichiennes d'échanger les Pays-Bas autrichiens contre la Bavière. Lorsque l'empereur Joseph II tenta à nouveau le projet en 1784, Frédéric créa le Fürstenbund.

Après la mort de son mari, Maria Anna Sophia a passé le reste de sa vie au château de Fürstenried et a bénéficié de la gratitude du peuple bavarois et des héritiers de la branche de Zweibrücken : Charles II, duc de Zweibrücken, et son frère Maximilien I Joseph de Bavière, qui succéda finalement à Charles Théodore en 1799. Elle mourut le 17 février 1797.

Lien vers la biographie Wikipédia

Des relations

  • relation d'associé/partenaire avec Frédéric II, roi de Prusse (né le 24 janvier 1712). Notes : Négociations politiques
  • relation d'amitié avec Maximilien Ier, roi de Bavière (né le 27 mai 1756)
  • relation enfant->parent avec August III, roi de Pologne (né le 17 octobre 1696 (grég.))
  • relation enfant->parent avec Maria Josepha, reine de Pologne (née le 8 décembre 1699 (grég.))
  • relation de conjoint avec Maximilien III Joseph, électeur de Bavière (né le 28 mars 1727). Remarques : 1747-1777
  • relation fraternelle avec Clemens Venceslas, prince de Saxe (né le 28 septembre 1739)
  • relation fraternelle avec Franz Xaver, prince de Saxe (né le 25 août 1730)
  • parenté avec Friedrich Christian, électeur de Saxe (né le 5 septembre 1722)
  • relation fraternelle avec Maria Amalia, reine consort d'Espagne (née le 24 novembre 1724)
  • relation fraternelle avec Maria Christina, princesse de Saxe (née le 12 février 1735)
  • relation fraternelle avec Maria Elisabeth, princesse de Saxe (née le 9 février 1736)
  • relation fraternelle avec Maria Josépha, Dauphine de France (née le 4 novembre 1731)
  • relation fraternelle avec Maria Margaretha, princesse de Saxe (née le 13 septembre 1727)

Événements

  • Décès, cause non précisée 17 février 1797
    graphique Placidus Equal_H.

Remarques sur les sources

Sy Scholfield cite Caledonian Mercury [Édimbourg], 10 septembre 1728, p. 7363 : « Dresde, 30 août. Hier à deux heures du matin, la princesse électorale a été amenée au lit d'une princesse. »